L’actualité high-tech ne connait pas la crise

L’actualité high-tech ne connait pas la crise

Jeux vidéo, plateformes de streaming, outils collaboratifs, les entreprises du numérique profitent clairement de la période actuelle. Il faut se préparer à un monde de plus en plus technologique afin de rester compétitif. L’économie mondiale est quelque peu paralysée par le virus. Certains géants des technologies battent des records.

C’est réveillon tous les jours

En effet, les géants des technologies battent de vrais records de jour en jour, et cela malgré la crise économique actuelle. Ils publient des résultats financiers très performants. Certaines plateformes recrutent alors que le chômage explose. On a de plus en plus besoin des nouvelles technologies high-tech. Le numérique est devenu indispensable à notre quotidien. Pour garder le contact avec les autres, la famille, les amis, les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés et les commandes en ligne sont devenues la nouvelle habitude d’achat de bon nombre de personnes. Les seniors peu habitués aux technologies high-tech se sont convertis et achètent et jouent en ligne. Apéros en visioconférence, tchat en ligne, plateforme de streaming, les technologies high-tech ont le vent en poupe.

A lire aussi : Fyre : de la start-up prometteuse au festival de la catastrophe

Loisirs et télétravail

Bon nombre d’acteurs de l’univers high-tech parviennent à traverser cette crise sans encombre. Cette période est même plutôt bénéfique pour eux, ils tirent profit de cette situation et offrent des solutions pratiques pour tous ceux qui restent chez eux. Le secteur du jeu vidéo connaît un regain de participation. Les consommateurs achètent de plus en plus des jeux dématérialisés. Le confinement a dopé la demande des PC, des consoles de jeux. On reste davantage chez soi pour se distraire et pour travailler. On a besoin de la technologie, c’est indispensable. Les cours de yoga, de cuisine cartonnent actuellement. Les réseaux numériques apparaissent comme incontournables. L’OMS s’est même appuyée sur plus de 18 sociétés de jeux vidéo pour faire passer des messages de prévention.

Lire également : Quel site de streaming pour le football ?