Éditeurs Web WYSIWYG gratuits pour Windows

Éditeurs Web WYSIWYG gratuits pour Windows

Les éditeurs HTML gratuits WYSIWYG pour Windows existent si vous savez où chercher. Si vous n’êtes pas intéressé par l’apprentissage du code, mais que vous êtes prêt à créer votre page Web, consultez ces six éditeurs HTML WYSIWYG gratuits pour Windows.

1. SeaMonkey

SeaMonkey est la suite d’applications Internet tout-en-un du projet Mozilla. Il comprend un navigateur Web, un client de messagerie électronique et de groupes de discussion, un client de discussion IRC et un composeur, l’éditeur de pages Web. L’un des avantages de l’utilisation de SeaMonkey est que vous disposez d’un navigateur intégré, ce qui facilite les tests. De plus, c’est un éditeur WYSIWYG gratuit avec une capacité FTP intégrée pour publier vos pages Web.

A voir aussi : Notions de base sur la couleur pour l'impression et le Web

Version : 2.49.3

2. Amaya

Amaya est l’éditeur Web du W3C. Il agit également comme un navigateur Web. Il valide le code HTML lors de la création de votre page et, comme vous pouvez voir l’arborescence de vos documents Web, il peut être utile d’apprendre à comprendre le DOM et l’apparence de vos documents dans l’arborescence. Il comporte de nombreuses fonctionnalités que la plupart des concepteurs de sites Web n’utiliseront jamais. Mais, si vous êtes inquiet pour les normes et que vous voulez être sûr à 100 % que vos pages fonctionnent avec les normes W3C, c’est un excellent éditeur.

A découvrir également : Le dropshipping, comment ça marche ?

Version : 11.4.4

3. KompoZer

KompoZer est un éditeur WYSIWYG facile à utiliser. Il était basé sur l’éditeur Nvu, aujourd’hui abandonné, et repose désormais sur la plate-forme Mozilla. C’est un éditeur «Ce que vous voyez est ce que vous obtenez» avec gestion de fichiers intégrée et FTP pour acheminer vos pages vers votre fournisseur d’hébergement Web. KompoZer est destiné aux utilisateurs non techniques qui veulent un site web de qualité professionnelle sans avoir besoin de connaître le langage HTML.

Version : 0.8b3

4. Trellian WebPage

Trellian WebPage est l’un des rares éditeurs Web gratuits offrant à la fois une fonctionnalité WYSIWYG et l’édition d’images au sein du logiciel. Il vous permet également d’utiliser des plugins Photoshop pour le personnaliser encore plus. Une grande fonctionnalité de ce logiciel est la boîte à outils de référencement. Cela peut vous aider à analyser votre page et à améliorer son classement dans les moteurs de recherche.

Version :  5

5. XStandard Lite

XStandard est un éditeur HTML qui est un composant intégré à la page Web elle-même. Ce n’est pas exactement un éditeur pour tout le monde, mais si vous devez permettre aux personnes qui visitent vos sites de modifier HTML, et si vous avez besoin de HTML et de CSS valides, c’est une bonne solution. La version Lite peut être utilisée gratuitement dans le commerce, mais n’inclut pas de fonctionnalités telles que la vérification orthographique, la personnalisation et l’extensibilité. C’est un bon outil pour les développeurs Web qui incluent un système de gestion de contenu afin que leurs clients puissent gérer eux-mêmes les sites.

XStandard s’exécute dans un navigateur en tant que plug-in. Il s’exécute sur un bureau dans Visual Studio, Access, VB et VC ++.

Version : 3.0

6. Dynamic HTML Editor Gratuit

La version gratuite de Dynamic HTML Editor est à quelques révisions de la version payante. Elle est gratuite uniquement pour les organisations à but non lucratif et pour un usage personnel. Si tel est votre cas et que vous ne voulez rien apprendre d’autre que le transfert de fichiers afin de transférer vos pages Web chez votre hôte, ce programme fonctionne correctement. Il a quelques modifications graphiques et il est facile de glisser-déposer des éléments sur la page.

Que faire après avoir codé son site web ?

Beaucoup de personnes imaginent qu’une fois leur site web mis en ligne, le plus gros du travail est terminé, et cela que vous ayez codé votre site avec un éditeur WYSIWYG, ou pas d’ailleurs. Nous allons vous donner quelques pistes, pour que vous puissiez vous rendre compte de l’ampleur du travail qui vous reste à effectuer.

Aujourd’hui et quoi qu’il arrive, sauf cas très particulier, vous allez devoir être présent sur les réseaux sociaux. Vous devrez donc choisir en fonction de votre site web, pour savoir si vous devez être présent sur Twitter, sur Instagram ou encore sur Facebook. Bien entendu, rien ne vous empêche d’être présent sur les trois. Attention à ne pas tomber dans le piège de beaucoup d’entreprises : une fois le compte ouvert, vous devez l’alimenter régulièrement, sans quoi, même vos abonnés les plus fidèles risquent de se lasser. Le mieux est de faire un planning des événements qui vont ponctuer l’année. Il vous faudra également assurer une présence sur les réseaux, pour pouvoir répondre aux éventuelles questions et interrogations de vos followers.

Sur votre site en lui-même, vous devrez prévoir un espace pour pouvoir ajouter du contenu et vous permettre d’attirer des visiteurs, via ce qu’on appelle aujourd’hui de l’Inbound Marketing. Si c’est la première fois que vous lisez ce nom, sachez qu’il a pour but d’attirer des visiteurs sur votre site, en utilisant différentes méthodes, qui vont potentiellement se transformer en futur client. L’Inbound marketing est en parfaite opposition avec le marketing plus classique, comme la publicité que l’on peut trouver dans les magazines ou les spots de pub télé ou radio.

Si vous n’avez aucune idée des stratégies à adopter, vous n’aurez hélas pas d’éditeur WYSIWYG à votre disposition. Nous vous conseillons de faire appel à une agence digitale aix en provence par exemple, ou proche de chez vous. Sachez que contrairement à beaucoup d’autres prestations qui peuvent être difficiles à réaliser à distance, le marketing peut sans aucun problème s’effectuer avec une entreprise, qui se trouve à l’autre bout de la France.

Cela peut vous sembler déjà beaucoup, mais c’est hélas loin d’être suffisant. Vous devrez également travailler ce qu’on appelle le référencement. Vous pouvez opter pour du référencement naturel, qui demande beaucoup de temps pour apparaître sur les mots clés qui vous semblent les plus pertinents. Vous devez savoir qu’il faut parfois plusieurs mois, voire plusieurs années pour arriver en première page. Nous ne parlons même pas de la première position. On parle parfois de SEO, comme un référencement gratuit, puisque c’est le moteur de recherche Google qui va positionner votre site. Il faut savoir que même si l’algorithme reste un secret le mieux gardé de la planète, le monde du référencement naturel s’accorde à dire qu’il y a, au bas mot, pas moins de 200 facteurs qui vont influencer la position de votre site web.

En opposition à cela, il existe aussi du référencement payant. Il fonctionne sur un système d’enchères, vous permettant d’apparaître sur le mot clé de votre choix. Attention lorsque votre budget est dépassé, votre annonce n’apparaît plus, tout simplement. Le prix d’un mot est très variable. Cela peut aller de quelques centimes d’euros à plusieurs dizaines d’euros. Une légende raconte que “serrurier à Paris” dépasse parfois les 100 euros. Pour information, sachez que comme pour le référencement naturel, le référencement payant demande de solides connaissances pour optimiser vos annonces.

Vous pouvez sans aucun problème allier les deux types de référencement en parallèle. Là encore, vous pouvez le faire vous-même, mais il est plus que conseillé de faire appel à une agence qui gérera pour vous le référencement gratuit et payant, si vous ne voulez pas perdre trop de temps.