Créer facilement une entreprise

Créer facilement une entreprise

Être à son propre compte n’est pas une tâche facile. C’est pour cela que plusieurs préfèrent se mettre au service d’autres personnes. Toutefois, il est toujours agréable d’avoir sa propre entreprise. Si vouloir c’est pouvoir, alors, sachez qu’il existe des étapes pour faire asseoir facilement son entreprise. Mais, avant tout, vous devez connaître concrètement pourquoi vous voudriez vous lancer. Dès lors, vous trouverez vos motivations et rien ne pourra vous arrêter en chemin. Après cela, il faudra penser à la rentabilité du projet. Voici comment créer aisément votre entreprise.

Se connaître et connaître le marché

La création de votre entreprise dépendra de vos aspirations et de l’environnement dans lequel vous voulez évoluer. Si vous avez pu trouver votre motivation, il faudra vous rendre sur le marché pour une étude. Vous vous apprêtez à offrir quelque chose au marché, il faudra mieux anticiper sa réponse. À cet effet, vous devez vous renseigner sur la capacité du marché à vous accueillir et les techniques déployées par vos concurrents. Ainsi, vous saurez faire la bonne différenciation. Par ailleurs, vous devez établir votre business plan afin de réaliser votre prévision financière. C’est avec ce business plan que vous parviendrez à faire le dépôt de capital. Le dépôt peut se faire dans une banque en ligne comme Qonto. Une fois que voyez clair dans tout ceci, vous pourrez passer au choix de votre statut juridique.

A lire aussi : JP Morgan crée son propre cryptomunt

Le choix du statut juridique 

Avant de réaliser vos formalités de création, il faudra choisir une forme juridique qui correspond bien au projet. Ici, vous pouvez choisir la forme « ’entreprise individuelle »’ ou alors constituer une société. Dès lors, vous devez bien étudier les conséquences fiscales et sociales de chaque forme. En effet, il y a un régime fiscal et fiscal sous lequel se réfugie chaque statut juridique. Au nombre des statuts juridiques regroupant la forme sociale, vous avez la SARL, la SASA, la SAS, la SNC. En outre, il y a un traitement particulier que vous subissez pour vos patrimoines professionnel et personnel lorsque vous vous endettez.

A lire aussi : Le jeudi de la transformation : Marc Benioff, CEO Salesforce

Les formalités d’usage

Avant de passer en ligne pour régler les derniers détails, sachez qu’en choisissant la forme juridique de société vous avez plus de démarches à faire. Ceux qui optent pour le statut juridique individuel se limiteront à la validation de la réglementation en vigueur concernant le secteur d’activité. Aussi, comme vous, elles vont immatriculer leur entreprise dans un Centre de Formalité des Entreprises (CFE) assermenté. Ensuite, vous déposerez en ligne le dossier de demande d’immatriculation que le CFE recevra pour traitement. Mais, vous devez suivre l’avancement du dossier.

Ceux qui optent pour la forme juridique de société vont passer à la rédaction des statuts constitutifs qui sera jointe au dossier de demande d’immatriculation en ligne. Ensuite vous publiez votre avis de constitution dans un Journal d’Annonce Légale (JAL). Ici, l’annonce peut être faite en ligne et vous dépenserez moins. Pour la rédaction de vos statuts juridiques, vous pouvez confier cela à un expert du domaine, car les erreurs ne sont aucunement autorisées. Il faut noter que toutes ces formalités seront faites en ligne sur le site officiel guichet-entreprises.fr. Lorsque ces demandes sont effectuées, vous pouvez réclamer maintenant votre kbis, votre numéro SIRET et un numéro de TVA intracommunautaire. Avec ces documents, votre entreprise vient d’avoir une existence juridique.