Samsung met Huawei au sommet

Samsung met Huawei au sommet

Samsung Electronics se concentre de plus en plus sur le développement de ses services d’infrastructure. Ce faisant, le géant sud-coréen de la technologie répond habilement à la préoccupation internationale croissante qui existe actuellement au sujet de Huawei, qui est soupçonné d’espionnage.

Le géant sud-coréen de la technologie souhaite se réinventer en tant que fournisseur de premier ordre de réseaux 5G, comblant ainsi une lacune que Huawei, leader du marché 5G, laisse derrière lui.

A lire aussi : Qu'est-ce qui rend la rançon si spéciale ?

Un développement frappant dans ce domaine est la nouvelle coopération entre Orange et Samsung. Orange est présent sur 27 marchés et a Huawei comme principal fournisseur d’infrastructures, mais réalisera cette année ses premiers tests 5G en coopération avec Samsung.

Huawei est actuellement aux prises avec des allégations d’espionnage provenant des États-Unis et d’un certain nombre de pays occidentaux comme la Nouvelle-Zélande et l’Australie. On suppose que l’infrastructure 5G de Huawei pourrait être utilisée à des fins d’espionnage par la République populaire de Chine. Toutefois, aucune preuve concrète n’a encore été trouvée à cet égard .

Lire également : L'Hôpital Universitaire d'Anvers utilise désormais également l'IA dans son service de radiologie

FAIBLE

CETTE

BAS PLUS Huawei : que se passe-t-il vraiment ?

Les ventes de puces et de smartphones ont fortement chuté chez Samsung ces derniers temps. Le géant sud-coréen des télécommunications voit donc maintenant sa chance d’utiliser l’infrastructure. Samsung prévoit investir 22 milliards de dollars au cours des trois prochaines années dans la technologie mobile 5G, l’IA, la biotechnologie et les composants électroniques automobiles. On ne sait pas encore combien d’argent ira à chacune de ces industries.