La police de Londres teste un logiciel de reconnaissance faciale

La police de Londres teste un logiciel de reconnaissance faciale

A lire également : Des licenciements vacants chez Proximus dus à la transformation numérique