La chancelière allemande, Mme Merkel, avertit M. Huawei

La chancelière allemande, Mme Merkel, avertit M. Huawei

Ce n’est que dans ces conditions que le géant chinois des télécommunications pourra participer à l’expansion du réseau 5G allemand.

Merkel s’est laissée perdre cela alors qu’elle était en visite officielle au Japon. Le chancelier allemand estime qu’il est important, pour des raisons de sécurité, d’entamer une conversation avec le gouvernement chinois afin que Huawei « ne se contente pas de transmettre des données à l’État chinois ».

A lire en complément : Grève mardi chez Proximus

Au cours de cette déclaration, elle s’est adressée à un groupe d’étudiants de l’Université Keio. Entre autres choses, elle leur a dit que la sécurité est cruciale si une entreprise veut être opérationnelle en Allemagne, et qu’il doit être clair que l’État chinois ne peut pas simplement avoir accès à toutes les données des produits chinois.

Huawei a eu du mal sur le terrain de jeu mondial ces derniers temps. Le géant des télécommunications est suspecté d’être un espion par procuration pour Pékin. Le gouvernement allemand doit encore décider s’il veut emboîter le pas à d’autres pays et interdire Huawei de son marché.

A lire aussi : Ce que les voitures et les imprimantes ont en commun