Comment définir ses ancres de liens pour le SEO?

Comment définir ses ancres de liens pour le SEO?

L’ancre est une composante principale d’un contenu qui se veut optimiser. Il s’agit du mot sur lequel on intègre un lien. Quant au lien, il s’agit de l’URL qui vous permettra de passer d’une page à l’autre ou d’un site à un autre site. Bien définir ses ancres permet de se retrouver dans les meilleures positions des résultats des moteurs de recherche. Google a modifié la surveillance grâce à l’algorithme Pingouin et lorsque vous ne respectez pas ses exigences, vous n’êtes simplement pas classé dans les SERPs. Voici comment respecter les exigences de ce moteur de recherche.

Les différentes manières de définir ses ancres pour le SEO

Vous l’auriez compris, lorsque vous ne tenez pas compte des exigences de l’algorithme Pingouin de Google, votre site sera complètement déclassé. Les ancres doivent être intégrées à des liens qui ont une bonne réputation et c’est ici, l’endroit parfait pour acheter du lien. Déjà, sachez que vous risquez d’être déclassé si vous devez répéter l’ancre dans un article.

A voir aussi : Un guide pour tout savoir sur le référencement

Pour bien définir vos ancres, vous pouvez les former avec votre nom de domaine ou votre URL. Cela rend votre contenu plus intéressant et ce lien peut facilement inciter à l’action. Aussi, si vous avez une marque qui est reconnue, alors cela sera un réel coup de pouce pour vous. En outre, vous pouvez utiliser les ancres génériques qui appellent véritablement à l’action. Ils ne sont pas reliés à votre mot-clé et peuvent être par exemple : ce site, cliquez ici… Il vous est aussi possible d’utiliser des ancres avec variation de mots-clés. Il s’agit de la sémantique qui vient de la thématique. Cela peut prendre la forme de : où acheter son coupe-bordure ou qu’est-ce qu’un coupe-bordure.

Les autres ancres à considérer

Il est aussi possible de faire usage des ancres vides dans vos textes. Il est question principalement des ancres avec des liens qui n’ont pas de contenu textuel. Avec cette méthode, vous réussirez à changer de type de lien, mais vous devez tout faire pour qu’on puisse cliquer dessus facilement. Avec les ancres Partial Match, vous aurez l’occasion de vous positionner sur votre mot-clé et vous devez trouver des qualificatifs pour mieux l’implémenter. Il est aussi possible de vous servir des ancres qui contiennent des synonymes. Enfin, vous pouvez également faire de votre mot-clé cible, votre ancre de lien.

A lire en complément : Référencer son site internet : comment réussir ?

Une autre manière de faire son optimisation

Il est important de varier chaque fois vos ancres, car les algorithmes de Google changent à tout instant. Pour l’optimisation, votre ancre ne doit pas sortir du contexte de votre sujet. L’ancre de lien que vous aurez à faire doit décrire convenablement le contenu de la page.

Vous êtes invité à rester le plus naturel possible. Vous devez rechercher des liens qui apporteront de la valeur à l’internaute. Pour finir, vous devez faire l’analyse de votre profil de lien pour ne pas passer à côté de la diversification et de la qualité de vos liens. Ces dernières sont importantes pour votre visibilité sur le net.